AGENDA

Expo & patrimoine

Vous êtes ici :

Vous êtes ici

Expo

Appel à candidature / résidence d’artiste

Mer 06 novJeu 19 déc

Récobrada
31220 CAZERES

Envoyer un e-mail

Organisateur : PAHLM

Descriptif

Appel à candidature pour une résidence d’artiste à la ressourcerie Récobrada à Cazères sur Garonne. Haute-Garonne, Occitanie.

30 jours. Du 31 janvier au 29 février 2020

Résidence d’artiste en Atypie

Art contemporain

 

« L’objet, revu et corrigé »

 

PAHLM, Pratiques Artistiques Hors Les Murs est une structure associative qui propose que les pratiques artistiques s’installent là où on ne les attend pas.

En proposant des résidences dans des lieux atypiques, populaires, patrimoniaux, au cœur des territoires, PAHLM cherche à démocratiser les pratiques plastiques contemporaines.

PAHLM veut y associer les notions de patrimoine historique et culturel, d’incongruité, d’iconoclasme et surtout de sensibilité à l’humain qui habite ou fait vivre les lieux. PAHLM veut s’appuyer sur les réseaux culturels et solidaires des territoires et contextes choisis pour ses résidences.

 

PAHLM et la ressourcerie Récobrada s’associent pour proposer une résidence d’un mois à un(e) artiste. Toutes les pratiques sont acceptées.

 

Récobrada a fêté en octobre 2019 son 4ième anniversaire. Cette ressourcerie, aussi chantier d’insertion (12 salariés sous contrat et 5 salariés permanents), est un lieu de tri, de valorisation, de revente, de transformation créative, de réemploi et de recyclage.

Au XX ième siècle, l’objet, passé de la fabrication artisanale à la manufacture, devient production de masse. Des catalogues de ventes par correspondance à partir de la fin du XIX ième siècle jusqu’à la vente en ligne, l’objet ne cesse d’envahir notre quotidien jusqu’au surplus, au gaspillage et à l’impossibilité de traiter nos déchets ménagers et industriels. Le concept d’anthropocène déjà irréversible par essence confine au suicide collectif avec la disparition systémique d’espèces et le réchauffement climatique. L’apparition d’une nouvelle géographie, écologie, (collines et creusement des zones d’enfouissement, 7ième continent de déchets plastiques dans le pacifique, …) préoccupe et menace. Une rudologie contemporaine en dirait beaucoup sur nos habitudes de consommateurs et notre aveuglement collectif.

Mais de nombreuses initiatives citoyennes, sociales et solidaires s’impliquent dans le traitement, la valorisation et le réemploi des déchets. Cette nouvelle économie militante, entre engagement social et écologique, vient proposer des solutions immédiates et appropriables tout en activant du lien social.

Ainsi, que peut dire un artiste de ces phénomènes contemporains, comment observe-t-il les objets et leurs vies, quel est son engagement et comment l’art contemporain peut-il prendre part à ces réflexions.

L’artiste en résidence aura à disposition toute la matière et le matériel de la ressourcerie ainsi que l’ensemble des locaux et des différents ateliers. Mais il n’y a pas obligation à utiliser les objets en tant que tels.

L’artiste laissera une trace sur le lieu de la résidence et participera à l’exposition collective en prolongement de la résidence.

Il partagera le quotidien de la ressourcerie et participera aux différents événements organisés.

Il sera amené à intervenir auprès du public selon les demandes (écoles, associations, visites d’atelier à la ressourcerie, etc.)

 

La résidence sera prolongée en mars et avril par « L’objet, revu et corrigé » exposition thématique sur l’objet, artefact, à la fois produit de l’industrie et de l’art, comme matériau et sujet artistique en partenariat avec Les Abattoirs, Musée -Frac Occitanie-Toulouse.

Cette exposition réunira des œuvres créées en résidence par l’artiste, d’œuvres d’artistes invités, d’œuvres de la collection Les Abattoirs, Musée-Frac Occitanie-Toulouse, à la fois sur les lieux de la résidence et à la Maison Garonne, nouvel équipement culturel de la commune de Cazères sur Garonne.

Restitution, vernissage et concert associé le samedi 29 février. Exposition du 29 février au 30 avril.

 

Honoraires 2000 €

Hébergement, matériel et matériaux de production, aide technique, installation, pris en charge par les structures organisatrices.

Allers-retours pris en charge à hauteur de 500 €

L’artiste devra être inscrit à la MDA ou AGESSA

Les repas du midi seront pris sur place avec l’équipe de la ressourcerie

Les autres repas ne sont pas pris en charge

 

Une présélection est effectuée par PAHLM sur la cohérence entre le parcours artistique, le dossier présenté et le contexte.

La sélection finale sera effectuée par l’équipe de la ressourcerie

 

Les travaux déjà réalisés ne seront pas acceptés, il s’agit bien d’une production contextuelle.

Dossier à envoyer au format PDF obligatoirement en un seul fichier avant le 19 décembre.

 

contact.pahlm@gmail.com

- Note d’intention

- CV

- Textes biographiques

- Travaux récents réalisés commentés

- Liens vers site, vidéos, photos, Facebook, etc.

SIRET, AGESSA, MDA

Tarifs

Non concerné

Remonter en haut de page